Alerte à la pollution au plomb pour les riverains de Notre-Dame de Paris

Alerte à la pollution au plomb pour les riverains de Notre-Dame de Paris

06/05/2019


La catastrophe récente du 15 avril 2019 qui a vu la destruction quasi complète de la toiture de Notre-Dame a engendré une pollution importante de l’air non seulement avec des résidus de combustion toxique mais également avec le plomb contenu dans les parties incendiées de la cathédrale.


Cette pollution de l’air extérieur a induit une pollution élevée de l’environnement intérieur des immeubles riverains (habitations et bureaux) par particules fines de suies chargées d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) mais également de plomb.


Quelles est l'ampleur de cette pollution au plomb ?


D’après de nombreux journaux, la flèche de Notre-Dame de Paris à elle seule contenait plus de 250 tonnes de plomb.

Le journal Libération évoque « quelque 400 tonnes de plomb contenues dans la toiture et dans la flèche de la cathédrale, comme dans les peintures, se sont volatilisées en volutes jaunes chargées de particules toxiques. »

L'Express quand à lui donne le chiffre de 460 tonnes en additionnant la flèche aux 1326 tuiles de plomb de la toiture.


La combustion dans l’incendie a diffusé une quantité extrêmement importante de plomb dans l’atmosphère. Les fumées toxiques chargées de plomb produites ont fortement contaminé l’environnement sur plusieurs centaines de mètres aux alentours du sinistre.

 


"Pour comparaison, dans l’environnement intérieur, la contamination par le plomb se mesure en µg (micro-gramme) et un milliard (1 000 000 000) de µg font 1 kg."

 


Les riverains de Notre-Dame de Paris ont été invités par les autorités (Préfecture de Police de Paris) à faire le ménage chez eux pour limiter la présence de ces poussières toxiques dans leurs logements. Cependant seules les poussières les plus grosses sont éliminées par un nettoyage classique mais la plus grande partie de la pollution de l’environnement intérieur reste invisible et menace insidieusement la santé des occupants.


Quels sont les effets du plomb sur la santé ?


Le plomb est un élément naturel de la famille des métaux lourds, utilisé depuis l’antiquité. Il n’a aucune fonction dans le fonctionnement des organismes vivants. Les effets nocifs du plomb sont de notoriété publique et tout le monde a déjà entendu parler du saturnisme, la maladie du plomb, selon l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) qui affecte de nos jours encore plusieurs milliers d’enfants de moins de 6 ans en France.

 


"Il est scientifiquement démontré que le plomb est un toxique qui agit quelle que soit la dose, aussi faible soit elle."

 

Le plomb pénètre facilement dans l’organisme par ingestion ou par inhalation et s’accumule dans le corps en particulier dans les os. L’intoxication au plomb affecte principalement le système nerveux, la moelle osseuse et les reins. Le plomb passe facilement la barrière placentaire et contamine le lait maternel ce qui représente des risques importants d’exposition pour les fœtus et les nourrissons.


L’étude Plomb Habitat publiée en 2012 a permis de faire le bilan de la contamination habituelle des logements français par cet élément trace métallique. Des lingettes sont passées sur une surface délimitée du sol. La poussière collectée sur les lingettes a été analysée en laboratoire pour la mesure du plomb.


Les résultats de cette étude montrent qu’une chambre d’enfant sur 2 contient plus de 6 µg/m2 de plomb contre plus de 8 µg/m2 dans le reste du logement. Les 5% des chambres d’enfants les plus contaminée contenaient plus de 42,3 µg/m2 de plomb, valeur plus faible que celle retrouvée dans le reste du logement avec 62,6 µg/m2. En conclusions, une grande partie des logements contiennent des résidus de plomb dans la poussière, les chambres d’enfants sont significativement moins contaminées que les autres pièces de la maison. Par ailleurs, plus l’habitation est ancienne et plus les teneurs en plomb sont élevées, avec une diminution marquée pour les constructions réalisées après 1993.


Comment savoir si on a été contaminé par ces émanations de plomb ?


Il est donc essentiel pour les riverains de mesurer la teneur en plomb dans l’environnement intérieur des appartements ou des bureaux voisins de Notre-Dame de Paris avec une analyse en laboratoire pour rechercher le plomb et les résidus de combustion. Cette mesure permet d’évaluer et d’identifier une situation à risque pour la santé des occupants.


 

Image d'illustation : © Charles Edward Miller

 


Test de Pollution au Plomb

Détectez la pollution au Plomb qui contamine votre habitation ou votre bureau. Test réalisé en laboratoire. Commander votre Test