Pesticides agricoles: A quelle distance peut-on considérer que l'on est hors de danger ?

Pesticides agricoles: A quelle distance peut-on considérer que l'on est hors de danger ?

22/05/2019


La pollution par les pesticides agricoles dans les maisons est un sujet encore aujourd’hui méconnu et il est difficile de concevoir qu'ils puissent contaminer des habitations.
Une étude réalisée aux Etats-Unis et publiée dans la revue scientifique Environmental Health Perspective s’est penchée sur ce sujet en utilisant la poussière présente dans les habitations pour y déterminer les niveaux de concentration de pesticides utilisés en agriculture dans les maisons.


La Californie est le premier état agricole aux USA en termes de revenus générés et il y a été utilisé en moyenne pas loin de 100.000 tonnes de pesticides par an entre 2004 et 2015.

Le sujet y est sensible et surveillé de près. En effet, il y est aujourd’hui obligatoire de déclarer toute utilisation de pesticides agricoles en mentionnant les substances et les quantités appliquées, les cultures traitées, le lieu et la date de traitement…
Ces informations sont centralisées dans une base de données, la California Pesticide Use Reporting (CPUR).


Comment mesurer precisement la pollution par les pesticides dans les habitations ?


Les pesticides persistent à l'intérieur, où ils sont protégés contre la dégradation par les rayons du soleil, l'humidité et les micro-organismes, ce qui fait de la poussière un excellent indicateur pour évaluer la contamination des logements par ces substances toxiques.

Pour cette étude, entre 2001 et 2006, de la poussière a été collectée dans les tapis ou les moquettes de 89 habitations dans le nord et le centre de la Californie (région de la baie de San Francisco, région de la vallée centrale, région de Fresno).

Quatre insecticides (carbaryl, chlorpyrifos, diazinon et phosmet), un fongicide (iprodione) et deux herbicides (clorthal-diméthyl et simazine), des pesticides couramment utilisés dans ces régions ont été recherchés.

L’utilisation de pesticides agricoles à proximité des résidences a été estimée en croisant les informations de la CPUR avec les emplacements des cultures. La densité de pesticides utilisés a été calculée dans un rayon de 500 à 1250 mètres des habitations sur une période de deux ans.


Les pesticides voyagent ils loin des zones traitées ?


Cette étude a permis d’obtenir des informations précises et fiables sur la contamination de l’environnement intérieur par des pesticides et notamment:

Des corrélations ont pu être établies entre les quantités de pesticides utilisées et les concentrations mesurées dans les poussières.

Les résidus des épandages les plus anciens étaient ceux dont les teneurs étaient les plus fortes dans la poussière des maisons. Cette observation suggère fortement la persistance de la contamination des logements par les pesticides sur de longues périodes.

Les maisons où l'on a signalé l'utilisation de pesticides agricoles à proximité présentaient des concentrations plus élevées de pesticides dans la poussière de tapis que les habitations qui étaient très nettement éloignées des zones traitées.

Néanmoins, si les concentrations de pesticides sont plus élevées dans les habitations situées à proximité des zones traitées à l’intérieur de ces zones on a trouvé plus de résidus éloignés des champs que tout à côté. Ce qui indique que les pesticides contaminent l’environnement relativement loin des zones d’épandages.

Du fait de la limite de cette étude à 1250 mètres des cultures traitées, même s’il n’a pas pu être démontré, il n’est pas exclu que les pesticides appliqués par pulvérisation ou épandage puissent se déplacer sur de plus grandes distances.

Il a aussi été mis en évidence que lorsqu’un membre de la famille était en contact avec des pesticides dans son travail (utilisation professionnelle), les quantités de produits phytosanitaires dans les maisons étaient plus important.
Cette observation démontre que les substances sont également rapportées au domicile sur les vêtements ou les chaussures.


Comment savoir si sa maison est polluée par des pesticides agricoles ?


Que vous viviez à proximité de zones de cultures traités par des pulvérisations ou des épandages de pesticides, en particulier les céréales, les fruits (pommes, poires, pèches, vergers) ou les vignes, votre logement est probablement contaminé par des pesticides.

Tout comme dans cette étude, vous pouvez tester avec une précision de laboratoire la pollution intérieure de votre logement en utilisant un kit YOOTEST pesticides agricoles pour évaluer si l’air intérieur que vous respirez quotidiennement est contaminé par des pesticides utilisés en agriculture.

Savoir à quelles substances vous êtes exposé est essentiel pour réduire votre exposition, lutter efficacement contre la pollution intérieure et limiter leurs effets sur votre santé.

 



Test de Pollution aux Pesticides Agricoles

Détectez les pesticides agricoles qui contaminent votre habitation ou votre bureau. Test réalisé en laboratoire. Commander votre Test