Pesticides : Des risques sanitaires plus élevés chez l’enfant

Pesticides : Des risques sanitaires plus élevés chez l’enfant

18/06/2019


Les enfants ne sont pas de petits adultes

 

Cette conclusion du rapport « Pesticides dans l'alimentation des nourrissons et des enfants » du National Research Council (NRC) est encore une fois un élément clef pour comprendre pourquoi les enfants sont si sensibles aux effets des pesticides.

Le développement de l’enfant in-utero puis dans les premières années de la vie est si rapide, si intense, qu’une exposition à des agents chimiques trop faible pour affecter un adulte peut entrainer des effets sur la santé des enfants notamment du developpement physiologique, psychomoteur et intellectuel.


Les enfants absorbent ils plus de pesticides ?

Oui, comparativement à l’adulte, les enfants respirent plus et mangent plus. Ils sont donc exposés à des quantités plus importantes de pesticides par inhalation et par ingestion.


Par ailleurs, la peau d’un enfant est bien plus perméable que celle d’un adulte surtout si l’enfant vient au monde avant le terme car le derme se développe au cours des derniers mois de gestation. Ils sont donc également plus exposés par contact cutané.


Les enfants ont-ils plus de mal à éliminer les pesticides ?

Oui, car leur développement n’est pas terminé et ne protège pas l’enfant comme un adulte.

La barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau des adultes des substances toxiques n’est formée qu’au bout de 6 mois, ce qui rend les fœtus et les nourrissons bien plus vulnérables à l’exposition aux pesticides.

Les reins et le foie ne sont pas encore complètement terminés et fonctionnels. Ils ne fonctionnent pas comme ceux d’un adute et traitent avec plus de difficulté la plupart des molécules toxiques et celles-ci peuvent en conséquence rester dans leur organisme jusqu’à trois fois plus longtemps que chez un adulte avant d’être excrétées dans les urines et les selles. Il faut attendre l’âge de 7 ans pour que l’organisme d’un enfant puisse traiter les produits toxiques comme un adulte.

Seul point positif, certains métabolites de pesticides sont plus dangereux que le produit parent auquel l’organisme a été exposé. Par conséquent certains de ces produits chimiques affectent moins les tout petits.


A quel âge l’enfant est-il le plus vulnérable aux pesticides ?

Les enfants sont vulnérables aux pesticides de la conception à l’adolescence. Cependant certaine periodes sont plus critiques.

L’exposition aux pesticides de la femme enceinte produit une exposition du fœtus pendant les 9 mois de grossesse. Cette exposition du fœtus peut avoir des conséquences notamment sur le développement des organes, la croissance fœtale et des capacités cognitives.

Les pesticides perturbateurs endocriniens peuvent avoir des effets importants sur la santé. Ces substances chimiques modifient les messages hormonaux et le fonctionnement des glandes endocrines comme la thyroïde, l’hypophyse, le thymus, les surrénales, le pancréas, les ovaires et les testicules.

L’exposition aux pesticides pendant la grossesse ou l’enfance peut induire des effets sur la santé plusieurs années après.


Pourquoi l’air intérieur est une source importante d’exposition aux pesticides pour les enfants ?

La pollution de l’air intérieur par les pesticides, les insecticides et les biocides en particulier, est une réalité attestée par de multiples études scientifiques. Nous passons en moyenne 80% de notre temps à l’intérieur de bâtiments et 80% de notre exposition se fait par inhalation. Par conséquent, l’air que l’on respire à la maison est la principale source d’exposition aux pesticides.


Comment limiter les pesticides dans son environnement ?

Pour agir il faut savoir ! Faire un test de pollution de l’air intérieur par les pesiticides permet de mesurer le niveau de contamination de son environnement quotidien. En milieu urbain, réaliser un test Pesticides Domestique permet d’identifier les substances chimiques utilisées pour les usages domestiques et les polluants organiques persistants (insecticides organochlorés), à la campagne non loin de cultures un test des Pesticides Agricoles permet de connaître la pollution par les insecticides, les fongicides et les herbicides utilisés couramment en agriculture conventionnelle. L’analyse de poussière en laboratoire est le seul moyen fiable de savoir si la contamination présente un risque pour la santé des occupants.



Test de Pollution aux Pesticides Domestiques

Détectez les pesticides domestiques qui contaminent votre habitation ou votre bureau. Test réalisé en laboratoire. Commander votre Test

Test de Pollution aux Pesticides Agricoles

Détectez les pesticides agricoles qui contaminent votre habitation ou votre bureau. Test réalisé en laboratoire. Commander votre Test