Des tests pour détecter les perturbateurs endocriniens

Des tests pour détecter les perturbateurs endocriniens

24/10/2019


Qu’est qu’un perturbateur endocrinien ?


Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des produits chimiques synthétiques ou naturels ayant la propriété d'interagir et d'affecter le bon fonctionnement de notre système hormonal.

Les effets sur la santé des perturbateurs endocriniens sont encore mal connus en raison de la prise de conscience récente, les chercheurs ont commencé à s’intéresser au sujet dans les années 1950, et de la difficulté rencontrée pour les étudier.

Les problèmes de santé qu'ils engendrent sont d'une telle ampleur qu'ils concernent non seulement les scientifiques mais aussi les politiques.


Qu’est-ce que le système endocrinien ?


Notre corps contient un réseau de communication et ces communications sont essentielles pour assurer son bon fonctionnement. Les messages dans le corps sont soit électriques (système nerveux) soit chimiques (système endocrinien).

Le système endocrinien se compose d'organes qui sécrètent des hormones par l'intermédiaire des glandes hormonales : Hypothalamus, hypophyse, adrénaline, thyroïde, ovaires ou testicules, parathyroïde, thymus, pancréas.

Ces glandes produisent des substances chimiques, des hormones, qui sont transportées par le sang et sont distribuées dans le corps aux organes de destination.

Ils déclenchent des fonctions de notre corps telles que la croissance, le métabolisme, le sommeil, le stress, le développement sexuel, le développement du cerveau, la reproduction....


Les effets des perturbateurs endocriniens ?


Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : 


"un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange exogène qui altère les fonctions du système endocrinien et, par conséquent, a un effet délétère sur la santé d'un individu, de ses descendants ou de sous-populations."

Les perturbateurs endocriniens entraveront directement ou indirectement le bon fonctionnement de l'organisme par un effet toxique qui entraîne des changements physiologiques affectant la synthèse, la dégradation, le transport ou l'action des hormones.

Comme les hormones sont présentes dans l'organisme à l'état de traces, même un très faible niveau d'exposition aux perturbateurs endocriniens peut affecter l'organisme.

Les perturbateurs endocriniens interfèrent avec nos hormones de plusieurs façons et leurs mécanismes d'action sont multiples et complexes.
Ils peuvent notamment modifier la production d'hormones, ou les empêcher d'agir (blocage de sites spécifiques sur les cellules, concurrence avec les hormones naturelles, mimétisme des hormones...).

On distingue trois fenêtres d’exposition très critiques des effets des perturbateurs endocriniens:

La préconception où les perturbateurs endocriniens vont générer une baisse de la fertilité du fait d’une baisse du taux de spermatozoïdes, de difficultés de nidification des ovules fécondés et d’autres problèmes de reproduction.

La grossesse avec des effets sur la formation des organes ou le développement cérébral au niveau du fœtus.

Les premières années de l’enfance et jusqu’à la fin de l’adolescence avec des effets sur toutes les fonctions endocriniennes qui sont alors en plein développement.

Il est essentiel de prévenir au maximum l'exposition à ces substances.

 


Quelles maladies sont liées aux perturbateurs endocriniens ?


Les conséquences potentielles pour notre corps sont donc nombreuses.

Les perturbateurs endocriniens sont soupçonnés d'être liés au déclin de la fertilité humaine, au développement des cancers hormono-dépendants (sein, ovaire, thyroïde, testicules...) et d'avoir un lien avec l'obésité et le diabète.

Au cours des années 1970 il a été démontré que le distilbène, un oestrogène synthétique utilisé pour réduire le risque de fausse couche, causait des malformations congénitales et une augmentation du nombre de cancers gynécologiques chez les enfants dont la mère avait reçu ce traitement. Depuis on sait que ses effets sur la santé se sont propagés sur plusieurs générations.


Quelles sont les origines des perturbateurs endocriniens ?


Les sources d'exposition aux perturbateurs endocriniens sont nombreuses : dans les produits manufacturés, dans notre alimentation, dans notre eau, dans l'air que nous respirons et surtout dans l'air intérieur.

Pour la grande majorité, ils proviennent des industries chimiques et pétrolières: pesticides, plastiques, pharmacie, retardateur de flamme...

Les plus connus sont les phtalates et les bisphénols utilisés comme plastifiants, les parabènes comme conservateurs, les organochlorés, les organobromés et organophosphorés ignifuges dans les retardateurs de flamme, les pesticides sous formes d'insecticides, de fongicides et d'herbicides mais aussi dans les mousses d’ameublement, la colle, le bois traité...

Les travaux de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI) montrent que nous sommes quotidiennement exposés à de multiples perturbateurs endocriniens et que les phtalates et autres plastifiants sont les principaux polluants organiques dans les poussières fines que l’on inhale à la maison.

Cette observation soulève la question de la toxicité des mélanges et de "l'effet cocktail".
En effet, un mélange de plusieurs substances chimiques peut avoir une toxicité supérieure à la somme des toxicités individuelles de chacune de ces substances. 


Comment détecter les perturbateurs endocriniens ?


Les perturbateurs endocriniens se trouvent à l'intérieur des bâtiments et comme nous y passons environ 80 % de notre temps, il est essentiel de connaître le niveau de contamination de l'air intérieur.

Dans notre environnement intérieur, les retardateurs de flamme sont présents dans les meubles, les tissus et les mousses pour meubles, ou les appareils électroniques.
Les revêtements plastiques contiennent généralement des phtalates ou du bisphénol A.
Les cosmétiques et les produits ménagers contiennent également de nombreux perturbateurs endocriniens comme le triclosan.

Mais ils sont avant tout presents dans les poussieres et des tests en laboratoire des pesticides domestiques ainsi que des plastifiants vont vous permettre de savoir précisément si vous êtes exposé, à quels niveaux et d’agir pour mettre en place les actions efficaces pour diminuer votre exposition.


Test de Pollution aux Plastifiants

Détectez les plastifiants qui contaminent votre habitation ou votre bureau. Test réalisé en laboratoire. Commander votre Test

Test de Pollution aux Pesticides Domestiques

Détectez les pesticides domestiques qui contaminent votre habitation ou votre bureau. Test réalisé en laboratoire. Commander votre Test