Comment la Californie agit concrètement contre la dérive des pesticides ?

Comment la Californie agit concrètement contre la dérive des pesticides ?

16/05/2020


Alors que de nombreux pays n’ont pas de règlementation pour protéger les riverains de l’exposition aux traitements des cultures par les pesticides, la Californie a pris une décision historique visant à contraindre les exploitations agricoles à limiter les traitements à proximité des habitations, des écoles et des lieux de vie.

L’application de pesticides sur les cultures disperse dans l’environnement des quantités importantes d’insecticides, d’herbicides et de fongicide. Avec le vent, les produits phytosanitaires peuvent dériver sur plusieurs kilomètres et exposent les populations à ces produits toxiques destinés à tuer les espèces qui nuisent aux rendements agricoles.


Renforcement des restrictions sur la pulvérisation de pesticides près des habitations et des écoles.

Le département californien de la réglementation des pesticides (CDPR) a donné des directives aux 58 commissaires à l'agriculture des comtés pour qu'ils prennent une série de mesures énergiques et sans précédent.

Des fonctionnaires qui sont désormais responsables de la protection des habitants contre la dérive des pesticides agricoles.

Il s’agit tout d’abord d’appliquer strictement toutes les mesures de protection sanitaire contre les pesticides autour des maisons et des écoles pendant l'urgence COVID-19.

Deuxièmement d’interdire les traitements avec des pesticides lorsqu'il existe un risque de contamination des personnes qui ne sont pas impliquées dans le processus d'application des pesticides.

De plus le gouvernement californien donne désormais la priorité aux enquêtes sur les infractions commises près des maisons et des écoles.

Enfin, la notification des incidents liés aux pesticides va être renforcée par une application mobile permettant de signaler la dérive des pesticides.


Des amendes enfin à la hauteur des enjeux.

Les exploitations agricoles qui enfreignent ces règles risquent désormais des amendes allant jusqu'à 5 000 dollars "par personne et par incident".

C’est un changement radical par rapport au passé. Avant, si une enquête révélait qu’un épandage touchait une école ou une habitation l’agriculteur risquait seulement une amende globale pour une pollution.

Désormais cette même amende est multipliée par le nombre de personnes affectées. Donc si des pesticides dérivent après un épandage sur une école de 500 élèves ce n’est plus une amende de 5000 dollars mais de 2,5 millions que risque l’agriculteur.
L’effet est autrement plus dissuasif …


Une politique qui répond aux attentes des citoyens.

Cela fait des décennies que les riverains des fermes, les défenseurs de l'environnement et les représentants des travailleurs agricoles militaient pour de telles mesures contre les effets de la dérive des pesticides. Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a choisi de défier le lobby de l’agriculture intensive et de la chimie au nom de la santé de ses concitoyens.


Cette ordonnance reconnaît l'importance extraordinaire de réduire la menace d'exposition aux pesticides parmi les communautés les plus vulnérables de Californie pendant cette crise COVID-19, en mettant l'accent sur la croissance d'une économie agricole forte et respectueuse du climat tout en s'éloignant de l'utilisation de produits chimiques nocifs", a déclaré Adam Vega, coordinateur de la coalition du comté de Ventura qui milite au sein de « Californians for Pesticide Reform »

"En tant qu'habitant dont la communauté a été ravagée par les fermes voisines dont les épandages atteignent les enfants des écoles maternelles et élémentaires, rendent nos voisins malades, je suis à jamais reconnaissante au gouvernement de Gavin Newsom pour son leadership audacieux et visionnaire visant à protéger tous les Californiens", a déclaré Heather Collins, de la ville de Ojai dans le comté de Ventura.

"La lettre du gouverneur et la directive de CalEPA (Agence de Protection de l’Environnement de la Californie) indiquent très clairement qu'il y a un nouveau shérif en ville en ce qui concerne l'abus de pesticides, qui mettra la protection des personnes au-dessus de la promotion des pesticides", a déclaré James Wheaton, président de la Fondation pour le droit de l'environnement, qui a fourni une assistance juridique aux groupes demandant une réforme.

Effet Covid-19 ?

Il y a là une prise de conscience qu’une population exposée à une mauvaise qualité de l’air intérieur ou extérieur du fait de pollutions aux pesticides est une population qui subit une augmentation significative du risque de développer des maladies chroniques graves.

Un risque qui est amplifié par le confinement, quand cette population passe 95% de son temps dans son habitation et pour lequel il y a un lien de comorbidité établi entre la pollution et les formes graves d’affection par le Covid-19.

Alors s’il est difficile de voir quelque chose de positif dans cette pandémie, il faut reconnaitre que dans le cas présent cela à permis la mise en œuvre rapide de mesures drastiques pour protéger la santé des Californiens sur le long terme.



Test de Pollution aux Pesticides Agricoles

Détectez les pesticides agricoles qui contaminent votre habitation ou votre bureau. Test réalisé en laboratoire. Commander votre Test