Réduire le risque de contamination par COVID-19 avec le capteur connecté à uHoo Air

10/11/2020


Devant l’augmentation très importante du nombre de personnes contaminées et la saturation des services de santé, les autorités de plusieurs pays ont décidé de confiner leurs populations afin de limiter la propagation du virus SARS-COV2. 

La plupart des contaminations ont lieu dans les bâtiments car le virus se transmet par voie aérienne. En effet, les logements et les locaux professionnels sont des espaces confinés propices à la propagation des virus. La qualité de l’air intérieur est un déterminant essentiel des conditions de transmission des virus

Le capteur de qualité de l’air intérieur uHoo est un outil efficace de prévention des situations à risque de transmission des virus comme la COVID-19. En effet, le uHoo Air est le seul capteur connecté à proposer une information interprétée en temps réel sur les risques de propagation des virus dans l’environnement intérieur. Celle-ci est basées sur la synthèse de certains paramètres de QAI indicateurs des conditions favorables à la survie du COVID-19 et à sa propagation par voie aérienne


Quels sont les conditions ambiantes propices à la survie des virus ?  

La température et l’humidité sont les deux paramètres les plus importants qui conditionnent la survie des virus. 

Le taux de contamination du virus est significativement réduit à des températures ambiantes voisines de 20°C comparativement à des températures basses (4°C).
Des températures plus élevées (30°C) rendent inefficaces la transmission du virus. 

Les virus demeurent infectieux plus longtemps à des taux d’humidité inférieurs à 40% ou supérieurs à 80%. 


"Les virus survivent moins longtemps dans des conditions ambiantes voisines de 20°C et 50% d’humidité relative.”


Comment une mauvaise qualité de l’air intérieur favorise la transmission des virus ? 

Certaines conditions ambiantes sont plus favorables à la transmission des virus, trois paramètres en particulier sont des indicateurs de risques de transmission de virus tels que la COVID-19 :   

  • CO2 : le dioxyde de carbone est émis par la respiration et s’accumule dans l’environnement intérieur d’autant plus vite que le nombre d’occupants est élevé. C’est un indicateur de confinement et un taux de CO2 supérieur à 800 ppm indique que le renouvellement de l’air intérieur est insuffisant. L’aération et le renouvellement de l’air permettent de diminuer la charge virale présente dans l’air et de réduire la propagation des virus.
     
  • PM2.5 : les particules fines de diamètre inférieur à 2,5 µm (1/1 000 000 de mètre) peuvent pénétrer les voies respiratoires jusqu’aux alvéoles pulmonaires. Plus elles sont fines et plus les particules restent longtemps en suspension dans l’air. Les virus sont des microorganismes dont la taille est de l’ordre de 0,1 µm et qui ont tendance à s’accrocher et à s’agglomérer sur les particules de poussière qui leurs fournissent ainsi un “moyen de transport”. 
     
  • NO2 : le dioxyde d’azote est produit principalement par les émissions des véhicules à moteur thermiques. 


“La pollution de l’air et en particulier de l’air intérieur est reconnue par les autorités de santé comme un facteur aggravant des conséquences sanitaires des infections virales telles que le COVID-19.”

Les particules fines (PM2.5) et le dioxyde d’azote (NO2) sont irritants pour les voies respiratoires et l’inflammation qu’ils provoquent diminuent les défenses immunitaires et créent un terrain favorable à la contamination des organismes par les virus. 


Comment le capteur uHoo Air vous renseigne en temps réel sur les risques de contamination ? 

Le capteur connecté uHoo mesure les paramètres de qualité de l’air intérieur indicateurs des conditions ambiantes favorables à la survie des virus (température et humidité) et à leur transmission (CO2, PM2.5 et NO2)

A partir de ces 5 paramètres, l’algorithme de uHoo calcule en temps réel un indice viral qui renseigne sur les risques de propagations aéroportée des virus dans l’environnement intérieur


“Le capteur uHoo est le seul à proposer un indice viral pour évaluer en temps réel les risques de propagation du virus dans les bâtiments”

L’indice viral uHoo se présente sous la forme d’une échelle du risque de transmission des virus : 

  • Un indice compris entre 1 et 3 (BON) indique des conditions défavorables à la survie et/ou à la transmission des virus et donc un risque faible de contamination  
  • Un indice compris entre 4 et 6 (MOYEN) indique des conditions modérées de survie et/ou à la transmission des virus et donc un risque significatif de contamination 
  • Un indice de 7 ou 8 (MAUVAIS) indique des conditions favorables à la survie et/ou à la transmission des virus et donc un risque élevé de contamination  
  • Un indice de 9 ou 10 (SEVERE) indique des conditions très favorables à la survie et/ou à la transmission des virus et donc un risque très élevé de contamination  

 

En raison de la situation sanitaire actuelle, le capteur uHoo est devenu un outil indispensable dans les espaces de travail collectifs comme les bureaux et les salles de réunion pour limiter la propagation du COVID-19 en milieu professionnel mais aussi dans l’ensemble des établissements recevant du public (ERP) tels que les écoles et crèches, collèges, lycées, universités, hôpitaux, cliniques, salles d’attente de médecins, hôtels et restaurants, musées et administrations, commerces... 

 

L’indice viral (virus index) est accessible aux utilisateurs d'Android et de iOS.

 

Sources : Using Indoor Air Quality Data to Create the uHoo Virus Index

Infographies: https://uhooair.com/ 


Capteur QAI Connecté

Capteur connecté pour la mesure de la qualité de l'air intérieur. Mesure de 9 paramètres de l'air intérieur et Indice Viral. Commander votre Test