Analyse pollution aux HAP (incendies)

Analyse pollution aux HAP (incendies)



Pourquoi rechercher la présence de résidus toxiques suite à un incendie ?

Vivre dans un environnement qui contient ces produits chimiques est très nocif pour la santé. Cela peut être le cas dans une pièce qui n’a pas brulé mais qui est située à proximité d’un lieu d’incendie ou sous le passage de fumées.

La plupart des HAP sont classés comme substances cancérigènes par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens avec des effets dès les faibles doses d'exposition.

Le benzo[a]pyrène est identifié comme un facteur important dans la survenue de cas de leucémie (cancer des cellules de moelle osseuse et du sang).

La contamination de l’environnement intérieur par des HAP induit une situation d’exposition chronique. Si les effets toxiques d’une exposition aigüe et ponctuelle sont connus, les effets sur la santé d’une exposition chronique le sont beaucoup moins.

Mesurer la contamination d'un bâtiment de bureau, d'une usine, d'une maison après un incendie est essentiel pour éviter des répercutions sur la santé des occupants.

Il est également recommandé d'effectuer un test après la réalisation des travaux de decontamination et/ou de rénovation, qui peuvent être parfaits sur le plan esthétique mais dissimuler un vrai risque sanitaire.

Le Test YOOTEST Incendie vous permet de mesurer dans un échantillon de poussière les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) présents dans votre environnement intérieur.

La poussière est analysée par un laboratoire certifié, sélectionné pour son expertise dans l’analyse des résidus de combustion dans la poussière.