Pollution des salons et salles à manger

Salon & Salle à Manger



Les salons et salles à manger sont des lieux de partage et de convivialité et, après la chambre, c'est la seconde pièce de la maison où nous passons le plus de temps. Les sources de pollution de l'environnement intérieur sont nombreuses et la qualité de l'air intérieur de ces pièces principales doit donc être évaluée.

 


YOOTEST propose un kit d’analyse « TOUT EN UN » afin de réaliser un bilan complet de la qualité de l’air intérieur de votre salon ou de votre salle à manger.

 

Le salon et la salle à manger sont des pièces de la maison qui contiennent beaucoup de mobilier : tables, chaises, meubles de rangement, canapé, bibliothèque, souvent un chauffage (insert ou cheminée) et différents types de revêtements de sol : carrelage, parquet, polymère plastique...

Tous ces éléments contribuent à la pollution de l'air intérieur par des polluants chimiques préoccupants pour la santé Humaine.

Les composés organiques volatils (COV) sont l'une des familles de polluants de l'environnement intérieur que l'on trouve dans les salons et les salles à manger. Ils présentent la particularité d'être gazeux à température ambiante et sont inhalés dans l'air que nous respirons quotidiennement. Par exemple le formaldéhyde est un polluant cancérigène présent dans tous les logements.

Les principales sources de COV dans les salons et les salles à manger sont :

  • Le mobilier en bois reconstitué (agloméré, contreplaqué ...) contient du formaldéhyde utilisé pour sa fabrication. Ce polluant cancérigène est à rechercher en priorité car les taux mesurés excèdent souvent les valeurs recommandées
  • Les revêtements de sol plastifiés peuvent contenir des résidus de solvants
  • Les peintures contiennent des COV aromatiques de la famille du benzène : toluène, éthylbenzène et xylènes
  • Une cheminée ou un insert en fonctionnement produit du benzène cancérigène et des COV aromatiques, un défaut d'entretien peut conduire à une pollution très importante de l'air intérieur
  • Les produits ménagers utilisés contiennent du formaldéhyde pour tuer les bactéries et des éthers de glycol pour dissoudre les graisses et faciliter le nettoyage. Ils contiennent également des parfums de synthèse comme le limonène pour l'odeur de citron et l'alpha-pinène pour l'odeur de sapin
  • Les bougies, l'encens, les brûle-parfums produisent une pollution de l'air intérieur par le formaldéhyde et le benzène
  • La fumée de cigarette contient plus de 3000 substances dont le formaldéhyde et le benzène

 



Le formaldéhyde est un polluant cancérigène présent dans tous les logements.


Le plastique qui a envahi nos maisons et notre quotidien, peut contenir des agents chimiques plastifiants pour modifier leurs propriétés mécaniques. Pour des raisons de sécurité, de nombreux produits sont traités avec des retardateurs de flamme qui permettent de rendre les matériaux restistant aux flammes et à la chaleur. Ces molécules chimiques toxiques sont notamment ajoutés dans les plastiques, les mousses et tissus d'ameublement.  Le mobilier dans les salons et les salles à manger provient parfois de très loin et il est souvent traités avec des pesticides de la famille des insecticides et des fongicides pour resister aux insectes xylophages et aux moisissures, pendant le transport maritime.

 


Les retardateurs de flamme organophosphorés sont toxiques pour le système nerveux

 

Le fonctionnement d'une cheminée ou d'un insert à bois peut générer, en plus des COV, des résidus de combustion contenus dans les suies : les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), qui sont des composés organiques semi-volatils cancérigènes. Si vous possédez une cheminée ou un poêle à bois, il est donc particulièrement important de contrôler le niveau de ces molécules toxiques.

 


Les hydrocarbures aromatiques polycycliques sont cancérigènes et formés lors des processus de combustion des matériaux.

 

Les plastifiants, les pesticides et les retardateurs de flamme sont toxiques pour l'homme et sont des perturbateurs endocriniens ayant des effets dès les très faibles doses d'exposition et dérèglant le fonctionnement hormonal de l'organisme. Ce sont des composés organiques semi-volatils (COSV) qui contaminent les poussières inhalées. L'exposition à ces substances chimiques est particulièremenent préoccupante pour les femmes enceintes, les nourissons, les bébés et les jeunes enfants.

Les sources de pollution de l'air et de l'environnement intérieur des salons et des salles à manger par les COSV sont multiples :

  • Le mobilier et les revêtements de sols recouvert d'une matière plastique peut contaminer l'environnement intérieur avec des plastifiants.
  • Les mousses dans les fauteuils et les canapés contiennent des retardateurs de flamme.
  • Le matériel électronique en plastique chauffe pendant son fonctionnement  et donc diffuse des plastifiants et des retardateurs de flamme
  • Les moquettes et les tapis sont en matières synthétiques et contiennent des plastifiants et des retardateurs de flamme.
  • Les poutres apparentes en bois brut peuvent avoir été traitées avec des insecticides et fongicides persistants interdits depuis plusieurs dizaines d'années.
  • Les animaux domestiques (chiens et chats) dont le pelage a été traité avec des insecticides peuvent contaminer l'environnement intérieur.

 


Pour réaliser un bilan complet de la pollution de l'air et de l'environnement intérieur de votre salon ou salle à manger, vous pouvez commander le kit YOOTEST Salons et salles à manger dans notre boutique.

 


Ce kit est composé de tous les tests d'analyse nécessaires pour mesurer les polluants présentés :

  • Test YOOTEST Air Intérieur
  • Test YOOTEST Pesticides Domestiques
  • Test YOOTEST Retardateurs de Flamme
  • Test YOOTEST Plastifiants