Test de Pollution aux Retardateur de flammes

Test Pollution aux Retardateurs de flammes



Recherchez les retardateurs de flamme toxiques présents dans votre maison ou votre bureau

 


La réduction des risques d'incendie à la maison est une préoccupation majeure pour tous les fabricants de biens de consommation. Pour atteindre cet objectif, les fabricants utilisent des substances chimiques permettant de réduire l'inflammabilité des matériaux.

 

Depuis les années 1970, des composés organiques ont été utilisés et incorporés dans de nombreux produits présents dans nos maisons : meubles, mousses, plastiques, tissus... Les retardateurs de flamme sont depuis des décennies présents dans notre vie quotidienne.

La dégradation des matériaux traités produit de petites particules de poussière qui sont inhalées et induisent une contamination de l'environnement intérieur par des retardateurs de flamme.

Les polychlorobiphényles (PCB) sont des produits chimiques organochlorés qui ont été largement utilisés jusqu'à leur interdiction et leur remplacement par des poly-bromodiphényléthers (PBDE). Désormais, les PBDE sont à leur tour interdits dans les biens de consommation dans de nombreux pays, y compris dans l'Union Européenne.

Aujourd’hui, en remplacement des PCB et PBDE, d'autres produits chimiques organobromés comme le tétrabromo-bromo-bisphénol-A (TBBA, CAS No. 79-94-7), l'hexabromocyclododécane (HBCD) ou des produits chimiques organophosphorés comme le tributylphosphate (TBP, CAS No. 126-73-8),  ou le triphénylphosphate (TPP, CAS No. 115-86-6) sont couramment utilisés comme retardateurs de flamme.

 


Les PCB et les PBDE sont considérés comme des polluants organiques persistants (POP) et figurent sur la liste de Stockholm des produits chimiques à interdire en raison de leur toxicité et de leur persistance dans l'environnement.

 

Tous ces produits chimiques présentent une toxicité aiguë et chronique importante.

Les PCB sont classés comme cancérigènes probables par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et pour induire des problèmes de fertilité et reproduction.

Les organophosphorés sont connus pour être neurotoxiques en empêchant la formation de l'acétylcholinestérase qui permet la régulation des messages nerveux.

Tous les retardateurs de flamme sont des perturbateurs endocriniens avérés ou fortement suspectés. Une exposition chronique à ses substances induit des problèmes de santé avec des dysfonctionnements hormonaux.

Tester son bureau ou sa maison, en particulier les chambres d’enfant, est essentiel pour agir contre ces polluants problématiques pour la santé. Vous saurez ainsi si la qualité de votre air intérieur est nocive pour votre santé et celle de votre famille.

 



 

Le Test YOOTEST Retardateurs de Flamme vous permet de mesurer avec précision le niveau de pollution par des organochlorés, organobromés et organophosphorés utilisés comme retardateurs de flamme.


Votre échantillon d'air est analysé par un laboratoire certifié, sélectionné pour son expertise dans les analyses de la qualité de l'air intérieur.

Votre rapport contiendra également des informations essentielles pour améliorer la qualité de votre environnement intérieur et des conseils pour bien choisir les dispositifs de traitement de l'air intérieur.